Accueil > CantonaleCarquefou2015 > Le chômage en Loire-Atlantique

Le chômage en Loire-Atlantique

dimanche 1er mars 2015, par Patrick Cotrel - -

Contrairement à l’annonce faite au niveau national sur la baisse du chômage (de catégorie A), en Pays de la Loire, ce nombre de chômeurs a augmenté (187 300 en janvier contre 179 000 en décembre), ainsi qu’en Loire Atlantique (69 200 en Janvier contre 66 500 en décembre).

Quels sont les chiffres pertinents ?
Il parait très réducteur de ne prendre que les chômeurs de catégorie A : il y a une circulation continuelle entre ceux qui n’ont pas travaillé le mois précédent (cat.A) et ceux qui ont effectué un ‘petit boulot’, mais qui sont toujours à la recherche d’emploi (cat. B et C). C’est donc bien sûr pour l’ensemble des cat. A, B et C qu’il faut faire des comparaisons.
Et si on examine l’ensemble des catégories A, B et C au niveau national, on constate une hausse sur un mois : 5,232 millions en janvier, contre 5,218 en décembre. Même constat en Pays de la Loire (306 700 en janvier contre 304 500 en décembre), et en Loire Atlantique (114 000 contre 113 200).

Quelle comparaison ?
Enfin, les comparaisons d’un mois sur le précédent sont fragiles. Il suffit que les opérations d’actualisation (pointage) subissent le moindre incident pour que ces chiffres n’aient plus de signification (sans compter la question des variations saisonnières). C’est donc la variation du nombre de chômeurs de cat A, B et C sur un an qui est la plus fiable.
Sous cet angle, au niveau national, la hausse du chômage de catégories A, B et C sur 1 an est de 6,13%. En décembre, cette augmentation était de 6,36%. Autrement dit, le chômage continue d’augmenter, mais un tout petit peu moins vite.

Pour le Pays de la Loire, on peut faire le même constat : hausse de 7,5% du chômage de cat A, B et C sur 1 an, un peu moins forte que celle enregistrée en décembre (7,83%).
On peut faire un constat identique pour la Loire-Atlantique : +7,95% en un an en janvier pour 8,43%M en décembre.

Conclusion :
L’annonce d’une « baisse du chômage en janvier » est très largement trompeuse. En réalité, on a un léger ralentissement de la hausse du chômage.
En conséquence, la prudence s’impose quant à l’interprétation de ce très fragile frémissement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.